Eolien maritime / 11 mai 2016

La bouée BLIDAR débute sa campagne de mesures en mer

Logo_eolfi  Logo_nke  Logo_ifremer Logo_Irseem2

La bouée instrumentée BLIDAR démarre sa campagne de validation en mer de 6 mois en Méditerranée. Ce test en mer conclura un programme R&D français de deux ans porté par deux PME, Eolfi et nke Instrumentation et deux instituts de recherche, l’Ifremer et l’IRSEEM, membre de CEVEO Cluster.

Lauréat du 11e appel à projets FUI-Régions, BLIDAR bénéficie du soutien financier de Bpifrance et des régions Bretagne et Normandie. Il est également labellisé par les Pôles Mer Bretagne-Atlantique et Méditerranée et par le Pôle Derbi. Son objectif est de développer une bouée météo-océanographique permettant de quantifier avec précision la ressource énergétique (en particulier et surtout le potentiel éolien mesuré avec un Lidar) disponible sur des sites éoliens en mer.

L’IRSEEM a supervisé l’acquisition de données temps réél lors des campagnes de tests à terre. Il est responsable du développement d’algorithmes chargés de compenser les mouvements de la bouée et de calculer les paramètres de vagues. Lire l’interview de Xavier Savatier sur le Blog Energies de la mer.

Le lancement officiel s’est déroulé le 2 mai. Arrivée par route à Marseille, BLIDAR sera utilisée par Eolfi pour la zone de la ferme pilote offshore flottant de Faraman. Elle devrait être remorquée le 10 ou le 11 mai prochain selon la météo à 500 m de l’île du Planier qui se trouve à environ 15km au large de Fos sur Mer.

Une bouée secondaire mesurant les paramètres de vague ainsi qu’un Lidar fixe appartenant à Eolfi, placé sur l’ile marseillaise du Planier, serviront à effectuer des mesures croisées et qualifier la bouée BLIDAR.